M.I.D.I

Musical Instrument Digital Interface

Le Musical Instrument Digital Interface ou MIDI est un protocole de communication et un format de fichier dédiés à la musique, et utilisés pour la communication entre instruments électroniques, contrôleurs, séquenceurs, et logiciels de musique.

Apparu dans les années 1980 issu d’une volonté de l’industrie de normaliser les échanges entre les différents instruments, ce protocole est devenu aujourd’hui un standard très répandu dans le matériel électronique de musique. (Wikipédia).

On utilise un câble bien particulier (cf. image) qui permet le transfert des données entre les appareils. Le MIDI n’est pas un son mais des données informatiques (codes) qui donnent des indications sur sa nature. On utilisera une carte son pour jouer les sonorités.

La première démonstration publique a lieu lors du NAMM de 1983, entre un Jupiter-6 (de Roland) et un Prophet-600 (de Sequential Circuits), par leurs deux représentants et fondateurs, Ikutaro Kakehashi et Dave Smith. Dave Smith est un des concepteurs de la norme MIDI.

Lancé en 1985, l’ordinateur Atari ST est considéré comme la machine ayant popularisé la norme MIDI auprès du grand public, et plus particulièrement des musiciens, notamment en raison de ses prises MIDI intégrées et de la qualité de ses séquenceurs1. (Wikipédia)

Pour aller plus loin, consultez le documents de B. Merlier.